29.06 2018

Abilio Diniz, un séducteur à la conquête de Carrefour

Tout savoir sur les dirigeants
Photo Abilio Diniz, un séducteur à la conquête de Carrefour

Au début de la décennie 90, tandis que le Brésil est en période de crise, le le groupe d'Abilio Diniz (lefigaro.fr, Abilio Diniz) fait face à de graves complications financières. En 1995, il ouvre le capital de GPA. L'homme d'affaires débute à ce moment une période d'achats d'entreprises qui fera de GPA le leader de la commercialisation dans le pays. Un rapprochement financier et commercial est opéré entre le groupe français Casino et le Grupo Pão de Açúcar à la fin des années 90. Abilio Diniz déploie un plan de sauvegarde drastique permettant de sauver le groupe GPA, qui cède les activités qu'il possède au Portugal, congédie 20 000 collaborateurs et ferme un tiers de ses grandes surfaces.

La famille, le sport, un homme attaché aux valeurs

Autrefois gardien de but, ayant par ailleurs pratiqué la boxe et la musculation, Abilio Diniz reste un grand athlète qui débute sa journée par du sport. Sous son impulsion, des salles de gym sont créées au sein supermarchés GPA et des plans sponsorisés par l'entreprise poussant ses employés à prendre part aux courses sont déployés. En effet, il est profondément confiant dans les bienfaits de l'entraînement sportif. Créateur du groupe d’Audax, dont l'objectif est de repérer les jeunes talents, Abilio Diniz fait en outre partie du comité de consultation du club de football de São Paulo.

Abilio Diniz, une volonté d'investir toujours intacte

Abilio Diniz s'occupe de BRF et recherche de nouveaux investissements depuis son départ de GPA. Peninsula double sa prise d'actions dans le capital de Carrefour France, elle est le 4e porteur d'actions du groupe avec 5,07% du capital. Abilio Diniz prend la présidence du conseil d’administration de Brasil Foods (BRF), un géant de l'agroalimentaire au printemps 2013.

La jeunesse d'Abilio Diniz

C'est lors de la crise de 1929 que la famille d’Abilio Diniz, d’origine portugaise, émigre au Brésil. Au milieu des années 50, le jeune homme entre dans une grande école de management à São Paulo, d’où il ressort diplômé. Petit, il subit la cruauté des enfants de son entourage. Abilio Diniz projette de parfaire ses connaissances en économie aux USA.

La collaboration avec Casino, une aventure inaboutie

C'est au tout début des années 2010 qu'Abilio Diniz entend saisir la chance de faire de son groupe le n°2 mondial de la distribution en réalisant la fusion du Grupo Pão de Açúcar avec Carrefour Brésil. Le chef d'entreprise revend 1 milliard de dollars d’actions à Casino et s’engage à céder la tête du groupe GPA sept ans plus tard au PDG de Casino. En 2012, le groupe Casino contrôle Grupo Pão de Açúcar. C’est le divorce puis le départ d’Abilio Diniz du conseil d’administration l'année suivante.

Luiz Inácio Lula da Silva, qui n'est autre que l’ancien chef d'Etat du sous-continent brésilien, comptait Abilio Diniz dans son cercle d'amis. Au Brésil, l'une des personnes les plus charismatiques est l'entrepreneur. Avec pour missions d’améliorer l’efficacité des prestations publiques et de rendre compétitives les entreprises brésiliennes, la Chambre de Politique et de Compétitivité, gestion et performance accueille Abilio Diniz durant l'année 2011. Parmi les cent célébrités les plus influentes sur le sous-continent brésilien, on compte le businessman, d’après le magazine du Brésil "Epoca".